ASSOCIATION SPORTIVE LA DORÉE : site officiel du club de foot de LA DOREE - footeo

La Dorée solde les buts !

24 janvier 2011 - 21:23

Une formalité. C'est l'allure qu'a pris pour La Dorée, la rencontre face à Ernée dimanche, puisqu'en s’imposant largement 11 à 0, les Doréens ont parfaitement tenu leur rang d'équipe de haut de tableau, même si les visiteurs n'étaient que neuf sur la pelouse. Le destin de la rencontre fut rapidement scellé puisque les « Verts et Blancs » ont marqué quatre buts dans les trente premières minutes. Les pensionnaires de l'enfer stadium se sont imposés grâce à un quintuplé d’Aurélien Prunier, un doublé de Romain Cocogne, un but de Cocogne David, un but de Fred Duval, un but de Hercend et un pénalty de leur gardien Hervé Boittin. Les protégés de Gilbert Trohel restent solidement accrochés au peloton de tête, tandis qu’Ernée est plus que jamais plongé dans les bas fonds du classement.

Du côté des Doréens, les dirigeants avaient annoncés avant la rencontre que les joueurs avaient le devoir de s'imposer pour continuer à suivre le rythme infernal qu'impose le voisin Montaudinois en tête du classement de la 4eme division. C’est chose faite et avec la manière. Dominé dans tous les compartiments de jeu, l'équipe d'Ernée n’a tenu que dix minutes à peine dans cette rencontre. Les Doréens qui ont respecté leur adversaire jusqu’au bout ont imposé un rythme que les visiteurs à neuf n’ont jamais réussi à suivre.

En supériorité numérique, les « Verts et Blancs » ouvrent le score par Aurélien Prunier très en jambes tout au long de la rencontre. Sur un corner de Anthony Prunier, le jeune attaquant se retrouve seul au second poteau tente sa chance de la tête et ouvre la marque dès la 8e minute. Le score ouvert, les Doréens ne desserrent pas leur emprise sur le match. Bien au contraire. Aurélien Prunier double vite la mise, bien servit par Dehoux Manu, puis inscrit son 3eme but sur un dégagement de son gardien Hervé. Les offensives, côté droit, sont systématiquement une source de danger pour la défense Ernnéene très vite dépassée. En effet sur une accélération et un centre de Romain Renault, Fred Duval signe son retour par un but. Mais les Doréens ne laissent pas de répit a leur adversaire et sur une frappe de leur capitaine Pierrick Hercend, ils inscrivent le 5 eme but. Enfin juste avant la mi-temps Aurélien Prunier vient inscrire le 6 eme but, sur une passe en profondeur de Pierrick Hercend.

En seconde période, Ernée pourtant largement mené n’affiche pas un visage plus séduisant, mais difficile de faire autrement à neuf. L'A.S.L.D, à l’inverse, multiplie les belles combinaisons souvent par ce couloir droit, meurtrier pour les Ernéens. Le 7eme but viendra d'un penalty transformé par le gardien Hervé Boittin. Quelques minutes plus tard, nouveau pénalty, et cette fois c'est Romain Cocogne qui se charge de le transformer avec un maximum de réussite. À 8 à 0, les Doréens ont toujours aussi soif de buts, et c'est David Cocogne qui vient ajouter son but. Ernée incapable de presser son adversaire, boit la tasse. Romain Cocogne servi par son capitaine y va même de son doublé, son premier sous ces nouvelles couleurs, et enfonce un peu plus les visiteurs, de plus en plus abattus. Finalement, le mot de la fin sera pour les frères Prunier qui finissent le match comme ils l'avaient commencé, par une passe pour l'un et un but pour l'autre. Aurélien Prunier inscrit donc le 11eme et dernier but sur une reprise de volée sur un corner de son frère. Les supporters qui étaient venu a l'enfer stadium, on assisté a une avalanche de buts et on a même entendu descendre des travées le fameux chant « qui c'est les plus fort ». La Dorée reprend donc sa marche en avant après avoir perdu des points la semaine passé a Larchamps. Prochain Rendez-vous dans une semaine sur la pelouse de la lanterne rouge, St Denis de Gastines.

 

Notre envoyé spécial Régis Vincent

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Entraîneurs
  • 5 Joueurs
  • 7 Supporters

Aucun membre ne fête son anniversaire ce mois-ci.