ASSOCIATION SPORTIVE LA DORÉE : site officiel du club de foot de LA DOREE - footeo

Report des matchs

2 février 2013 - 10:42

jeudi 31 janvier 2013 - 13h49

District de la Mayenne

Communiqué officiel

 
Décision de la Commission Sportive Régionale du 30/01/2013
(Ligue du Maine et Districts de la Mayenne & de la Sarthe)


Compte-tenu des conditions météorologiques et dans l'objectif de préserver les terrains, les compétitions Vétérans, Seniors, Foot Entreprises, Foot Loisir, Jeunes, Foot Animation et Féminines des :

SAMEDI 2 et DIMANCHE 3 FEVRIER 2013

sont reportées.

à l'exception :
- des Championnats Inter-Ligues Pays de la Loire U15/U16
- des compétitions Futsal

Les compétitions nationales sont maintenues, sauf avis contraire de la Fédération.


En l'état actuel, le calendrier "seniors" remanié est le suivant :
mise à jour calendrier Seniors au 30/01/13

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Entraîneurs
  • 5 Joueurs
  • 7 Supporters
  • Manu Seigneur
    21 juillet

    Manu Seigneur

    Supporter

    49 ans

  • fred duval
    7 juillet

    Fred Duval

    Supporter

    32 ans

BIENVENUE SUR NOTRE SITE

Le club ASSOCIATION SPORTIVE LA DORÉE est fier de vous accueillir sur son site officiel.

L’A.S La Dorée est un club tellement médiatisé, qu’on finit par lire tout et n’importe quoi. Allez sur les sites internet les plus tordus, et vous verrez qu’il y a 10 000 joueurs qui vont venir… C’est tous du "pipeau", et c’est fait pour accrocher les gens.
Ce n’est pas la peine d’aller voir. Le seul site sur lequel il faut aller c’est le site de l’A.S La Dorée ’, celui-là c’est le vrai, et c’est là qu’il y a les vraies infos.

asladoree.footeo.com est le site OFFICIEL de La Dorée. A ce titre, il doit à ses visiteurs une information fiable, c'est-à-dire strictement officielle. Il en va de la crédibilité de ce média, tout comme de celle du club. Ici, nulle place aux rumeurs ou aux bruits de couloir. Notre ambition est de vous informer en temps réel, et non de nous livrer à une surenchère des rumeurs.

Régis Vincent